Couple libre : quand l’un veut mais pas l’autre

couple libreUn couple libre qui accepte d’etre cocu

Ses envies ont évolué peu à peu mais vous n’y avez pas prêté attention, et soudain le couperet tombe : votre mari ou votre femme veut tester le couple libre ! Devez-vous accepter pour préserver l’entente de votre couple ? Ce n’est pas si sûr…

Mon mari ou ma femme veut tester les relations libres : pourquoi ?

Vouloir être un couple libre lorsque l’on ne l’a pas toujours été, et ce d’autant plus si cela vient d’un seul des partenaires, révèle surtout des problèmes sexuels dans le couple. Demander à pouvoir aller voir ailleurs et multiplier les partenaires sexuels en toute quiétude (c’est-à-dire demander à son mari ou sa femme d’accepter d’être cocu) revient à ne pas regarder en face le problème d’une vie sexuelle défaillante, pour aller se défouler ailleurs. Rappeler cela n’est pas un jugement, mais plutôt un état de fait qui touche la plupart des couples en mal de libido ou qui ne sont plus en phase l’un avec l’autre au lit, pour différentes raisons.

Est-ce la solution pour surmonter des problèmes de couple ?

Encore une fois, être un couple libre est un choix commun et presque philosophique de deux personnes lorsqu’elles se mettent ensemble. Ce choix leur apparait comme le plus naturel et le plus épanouissant : il ne naît pas d’un manque sexuel au sein du couple !  Les couples libres ne considèrent pas qu’il est normal de tromper, mais plutôt qu’il est sain de ne pas posséder le corps de l’autre. Ils choisissent donc de s’autoriser d’autres partenaires sexuels tout en privilégiant le cœur même de leur relation amoureuse. Honnêteté, transparence et fixation des limites sont indissociables de leur démarche. Or si votre copain ou votre copine veut être dans une relation libre, et que ce n’est pas le cas dès le début, vous allez droit dans le mur car il s’agit uniquement de mal résoudre des problèmes de couple en proposant à l’autre d’être trompé avec sa bénédiction !

Que faire si vous rencontrez une personne qui veut directement un couple libre ?

La question se pose différemment si vous venez de rencontrer un homme ou une femme qui vous plaît beaucoup (et à qui vous plaisez), mais que sa vision du couple est celle d’une relation libre. Dans ce cas, les remarques précédentes ne s’appliquent pas : c’est à vous de décider si vous adhérez à cette philosophie et si vous supporterez de savoir cette personne dans le lit d’une autre personne.

Faut-il accepter un couple libre en dernier recours ?

Imaginons que votre copine ou votre copain vous pose un ultimatum : soit vous acceptez, soit il ou elle le fait dans votre dos (ou pire, vous quitte). S’y prendre ainsi est un vrai manque de respect, mais vous n’avez pas d’autre choix que de prendre une décision. Demandez-vous dans quelle mesure vous pourrez supporter les soirs où elle sera ailleurs. Puis, après avoir pesé le pour et le contre (car rien ne vous empêche de mettre un terme à votre relation plutôt que d’être cocu), si vous sentez que vous pouvez tester cette situation, posez immédiatement des règles communes pour qu’elle fonctionne.

Les règles à poser dans une relation libre

Etre un couple libre implique de ne pas laisser son partenaire en plein dîner pour aller rejoindre un amant trouvé sur un site adultère ou sur site pour baiser. Cela implique aussi de bien se protéger, d’avoir des jours réservés uniquement à votre couple, et de ne pas cacher ses relations à son partenaire… tout en, rappelons-le aussi, l’autorisant à aller voir ailleurs de son côté. Si sa vision ne marche que dans un sens… faites vos bagages !